L’accessibilité numérique

La Fédération nationale des Centres de Bilan de Compétences (CIBC) s’engage dans une démarche d’inclusion des personnes en situation de handicap en favorisant l’accessibilité de ses services de communication numériques.

L’accessibilité numérique d’un site permet notamment une navigation :

  • À l’aide d’un lecteur d’écran ou d’une plage braille ;
  • Sans utilisation de la souris (au clavier uniquement par exemple) ;
  • Avec un affichage adapté (contrastes, polices, …).

Déclaration d’accessibilité

La Fédération nationale des CIBC s’engage à rendre ses sites internet, intranet, extranet et ses progiciels accessibles et ses applications mobiles et mobilier urbain numérique conformément à l’article 47 de la loi n°2005-102 du 11 février 2005.

Cette déclaration d’accessibilité s’applique à https://www.mon-service-cep.fr/

État de conformité

Le site du CEP Conseil en Évolution Professionnelle des salariés et indépendants, https://www.mon-service-cep.fr/ est non-conforme avec le référentiel général d’amélioration de l’accessibilité (RGAA), version 4.1 en raison des non-conformités et des dérogations énumérées ci-dessous.

Résultats des tests

L’audit de conformité réalisé par l’Adico révèle que : 40% des critères du RGAA version 4.1 sont respectés

Contenus non accessibles

Les contenus listés ci-dessous ne sont pas accessibles pour les raisons suivantes.

Non-conformité 

  •  1.1 Chaque image porteuse d’information a-t-elle une alternative textuelle ?
  • 1.2 Chaque image de décoration est-elle correctement ignorée par les technologies d’assistance ?
  • 1.3 Pour chaque image porteuse d’information ayant une alternative textuelle, cette alternative est-elle pertinente (hors cas particuliers) ? 
  • 1.6 Chaque image porteuse d’information a-t-elle, si nécessaire, une description détaillée ? 
  • 1.8 Chaque image texte porteuse d’information, en l’absence d’un mécanisme de remplacement, doit si possible être remplacée par du texte stylé. Cette règle est-elle respectée (hors cas particuliers) ?
  • 2.1 Chaque cadre en ligne a-t-il un titre de cadre ? 
  • 2.2 Pour chaque cadre en ligne ayant un titre de cadre, ce titre de cadre est-il pertinent ? 
  • 3.1 Dans chaque page Web, l’information ne doit pas être donnée uniquement par la couleur. Cette règle est-elle respectée ? 
  • 3.2 Dans chaque page web, le contraste entre la couleur du texte et la couleur de son arrière-plan est-il suffisamment élevé (hors cas particuliers) ?
  • 3.3 Dans chaque page web, les couleurs utilisées dans les composants d’interface ou les éléments graphiques porteurs d’informations sont-elles suffisamment contrastées (hors cas particuliers) ?
  • 4.1 Chaque média temporel pré-enregistré a-t-il, si nécessaire, une transcription textuelle ou une audio-description (hors cas particuliers) ? 
  • 4.3 Chaque média temporel synchronisé pré-enregistré a-t-il, si nécessaire, des sous-titres synchronisés (hors cas particuliers) ? 
  • 4.5 Chaque média temporel pré-enregistré a-t-il, si nécessaire, une audiodescription synchronisée (hors cas particuliers) ?
  • 4.8 Chaque média non temporel a-t-il, si nécessaire, une alternative (hors cas particuliers) ?
  • 4.13 Chaque média temporel et non temporel est-il compatible avec les technologies d’assistance (hors cas particuliers) ?
  • 5.4 Pour chaque tableau de données ayant un titre, le titre est-il correctement associé au tableau de données ?
  • 5.6 Pour chaque tableau de données, chaque en-tête de colonnes et chaque en-tête de lignes sont-ils correctement déclarés ?
  • 5.7 Pour chaque tableau de données, la technique appropriée permettant d’associer chaque cellule avec ses en-têtes est-elle utilisée (hors cas particuliers) ?
  • 6.1 Chaque lien est-il explicite (hors cas particuliers) ?
  • 6.2 Dans chaque page web, chaque lien a-t-il un intitulé ?
  • 7.1 Chaque script est-il, si nécessaire, compatible avec les technologies d’assistance ?
  • 7.3 Chaque script est-il contrôlable par le clavier et par tout dispositif de pointage (hors cas particuliers) ?
  • 7.5 Dans chaque page web, les messages de statut sont-ils correctement restitués par les technologies d’assistance ?
  • 8.2 Pour chaque page web, le code source généré est-il valide selon le type de document spécifié (hors cas particuliers) ?
  • 8.6 Pour chaque page Web ayant un titre de page, ce titre est-il pertinent ?
  • 8.9 Dans chaque page Web, les balises ne doivent pas être utilisées uniquement à des fins de présentation. Cette règle est-elle respectée ?
  • 9.1 Dans chaque page Web, l’information est-elle structurée par l’utilisation appropriée de titres ?
  • 9.2 Dans chaque page Web, la structure du document est-elle cohérente ?
  • 9.3 Dans chaque page Web, chaque liste est-elle correctement structurée ?
  • 9.4 Dans chaque page Web, chaque citation est-elle correctement indiquée ?
  • 10.1 Dans le site Web, des feuilles de styles sont-elles utilisées pour contrôler la présentation de l’information ?
  • 10.2 Dans chaque page web, le contenu visible porteur d’information reste-t-il présent lorsque les feuilles de styles sont désactivées ?
  • 10.4 Dans chaque page Web, le texte reste-t-il lisible lorsque la taille des caractères est augmentée jusqu’à 200%, au moins (hors cas particuliers) ?
  • 10.6 Dans chaque page Web, chaque lien dont la nature n’est pas évidente est-il visible par rapport au texte environnant ?
  • 10.7 Dans chaque page Web, pour chaque élément recevant le focus, la prise de focus est-elle visible ?
  • 10.9 Dans chaque page web, l’information ne doit pas être donnée uniquement par la forme, taille ou position. Cette règle est-elle respectée ?
  • 10.12 Dans chaque page web, les propriétés d’espacement du texte peuvent-elles être redéfinies par l’utilisateur sans perte de contenu ou de fonctionnalité (hors cas particuliers) ?
  • 10.13 Dans chaque page web, les contenus additionnels apparaissant à la prise de focus ou au survol d’un composant d’interface sont-ils contrôlables par l’utilisateur (hors cas particuliers) ?
  • 10.14 Dans chaque page web, les contenus additionnels apparaissant via les styles CSS uniquement peuvent-ils être rendus visibles au clavier et par tout dispositif de pointage ?
  • 11.1 Chaque champ de formulaire a-t-il une étiquette ?
  • 11.10 Dans chaque formulaire, le contrôle de saisie est-il utilisé de manière pertinente ?
  • 11.13 La finalité d’un champ de saisie peut-elle être déduite pour faciliter le remplissage automatique des champs avec les données de l’utilisateur ?
  • 12.3 La page « plan du site » est-elle pertinente ?
  • 12.6 Les zones de regroupement de contenus présentes dans plusieurs pages web (zones d’en-tête, de navigation principale, de contenu principal, de pied de page et de moteur de recherche) peuvent-elles être atteintes ou évitées ?
  • 12.8 Dans chaque page web, l’ordre de tabulation est-il cohérent ?
  • 13.3 Dans chaque page web, chaque document bureautique en téléchargement possède-t-il, si nécessaire, une version accessible (hors cas particuliers) ?
  • 13.5 Dans chaque page web, chaque contenu cryptique (art ASCII, émoticon, syntaxe cryptique) a-t-il une alternative ?
  • 13.8 Dans chaque page web, chaque contenu en mouvement ou clignotant est-il contrôlable par l’utilisateur ?

Dérogations pour charge disproportionnée

Néant.

Contenus non soumis à l’obligation d’accessibilité

Contenus exemptés :

  1. Une vidéo préenregistrée publiée avant le 23 septembre 2020 ;
  2. Les cartes en ligne, sous réserve que, s’agissant des cartes destinées à fournir une localisation ou un itinéraire, les informations essentielles soient fournies sous une forme numérique accessible : cartes IGN accompagnées d’une alternative accessible reprenant l’ensemble des informations auxquelles elles permettent d’accéder ;
  3. Les contenus de tiers qui ne sont ni financés ni développés par l’organisme concerné et qui ne sont pas sous son contrôle : le menu d’accessibilité, le gestionnaire de consentement Tarte au citron et cookies Google Analytics, les modules de formulaire introduits via des balises <iframe> générés via un outil tiers, les lecteurs vidéos Youtube et Pôle Emploi, ainsi pour ce dernier que la vidéo qu’il permet de visionner, produite par un tiers, les cartes IGN Leaflet, le module de gestion des inscriptions aux évènements Livestorm et le reCAPTCHA.

Établissement de cette déclaration d’accessibilité

Cette déclaration a été établie le 10/12/2021.

Technologies utilisées pour la réalisation de HTML5 https://www.mon-service-cep.fr/

  • CSS
  • JavaScript
  • CMS WordPress
  • Elementor

Environnement de test

Les vérifications de restitution de contenus ont été réalisées sur la base de la combinaison fournie par la base de référence du RGAA 4.1, avec les versions suivantes :

  • Firefox Version 95.0 (ainsi que Chrome Version 96.0.4664.93 et Edge Version 96.0.1054.43 pour certains tests)/ NVDA 2021.2
  • Firefox Version 95.0 (ainsi que Chrome 96.0.4664.93 pour certains tests)/ Jaws Version 2021.2102.34
  • Safari / Voice Over sous iOS 14.8.1

Outils pour évaluer l’accessibilité

  • Color Contrast Analyser
  • Web Developer Toolbar (extension Firefox)
  • Outils de développement Firefox et Chrome
  • Stylish (extension Firefox) et feuilles de styles personnalisées
  • headingsMap
  • The W3C Markup Validation Service

Pages du site ayant fait l’objet de la vérification de conformité

  1. Page 1 – Le CEP Conseil en Evolution Professionnelle des salariés et indépendants (Accueil)
  2. Page 2 – Contacter un conseiller en évolution professionnelle (Contact) (processus sur deux pages : seconde page)
  3. Page 3 – Mentions légales
  4. Page 4 – Réclamations (Aide) (processus sur deux pages : seconde page)
  5. Page 5 – Plan du site
  6. Page 6 – Qui sommes-nous ?
  7. Page 7 – Résultats de la recherche: test
  8. Page 8 – Je démissionne pour changer de vie
  9. Page 9 – Témoignages
  10. Page 10 – Démissionner pour changer de vie : le dispositif démissionnaire
  11. Page 11 – Actualités Archive
  12. Page 12 – Parlons de Transitions Collectives
  13. Page 13 – Les Lundis du CEP
  14. Page 14 – Questions fréquentes
  15. Page 15 – Page non trouvée
  16. Page 16 – Le service de conseil en évolution professionnelle en région Auvergne-Rhône-Alpes
  17. Page 17 – Le service de conseil en évolution professionnelle en région Nouvelle Aquitaine
  18. Page 18 – Les partenaires du CEP en Bourgogne Franche-Comté
  19. Page 19 – Les partenaires du CEP Provence Alpes Côte d’Azur

Retour d’information et contact

Si vous n’arrivez pas à accéder à un contenu ou à un service, vous pouvez contacter le responsable de https://www.mon-service-cep.fr/ pour être orienté vers une alternative accessible ou obtenir le contenu sous une autre forme via le formulaire de contact en ligne [ajouter l’url].  

Voies de recours

Cette procédure est à utiliser dans le cas suivant.

Vous avez signalé au responsable du site internet un défaut d’accessibilité qui vous empêche d’accéder à un contenu ou à un des services du portail et vous n’avez pas obtenu de réponse satisfaisante :

Libre réponse 71120

75342 Paris CEDEX 07